Limites (Jorge Luis Borges) — Arbrealettres

Limites Il est une ligne de Verlaine dont je ne vais plus me souvenir, Il est une rue proche interdite à mes pas, Il est un miroir qui m’a vu pour la dernière fois, Il est une porte que j’ai fermée jusqu’à la fin du monde. Parmi les livres de ma bibliothèque (je les […]

via Limites (Jorge Luis Borges) — Arbrealettres

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s