Abandon (Hermann Hesse) — Arbrealettres

Je fonce en noctambule à travers la forêt; Etrange, autour de moi, luit un cercle magique. Aimé, maudit? Je n’y porte pas d’intérêt Et suis la voie qu’un sens intérieur m’indique. Que de fois m’éveillant, cette réalité Où vous autres vivez a voulu me reprendre! J’y vécus à mon tour, tête basse, hébété, Et de […]

via Abandon (Hermann Hesse) — Arbrealettres

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s