Le mille-pattes (Gérard Bialestowski) — Arbrealettres

le mille-pattes même au singulier je suis au pluriel, ça épate, ça épate ! et tandis qu’on s’étonne je me pelotonne, ou me carapate dans le peuplier ou sous l’arc en ciel, même au singulier je suis au pluriel ! (Gérard Bialestowski)

via Le mille-pattes (Gérard Bialestowski) — Arbrealettres

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s