Comme elle vient (Vincent Lacôte) — Arbrealettres

Comme elle vient Mes cheveux noir ébène sont devenus gris, Des rides profondes sillonnent mon visage, Sur mon apparence le temps fait des ravages, Mais qu’en est-il pour ce qui est de mon esprit ? J’ai le sentiment de ne rien avoir appris Concernant ce que veut dire se comporter en sage. La raison m’a […]

via Comme elle vient (Vincent Lacôte) — Arbrealettres

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s