Je laisserai la porte ouverte (Jean-François Mathé) — Arbrealettres

Je laisserai la porte ouverte et le vent sur le seuil sera l’autre porte de la vie sans limite que l’on n’enferme pas. Allez, mes pas, oublier l’étreinte de la terre par les pentes qui sont déjà du ciel. M’accompagneront ceux qui toujours avancent parce qu’ils n’ont plus rien où appuyer leur dos. Parce que […]

via Je laisserai la porte ouverte (Jean-François Mathé) — Arbrealettres

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s