Le Chaland — moi toi simplement

Sur l’arrière de son bateau, Le batelier promène Sa maison naine Par les canaux. Elle est joyeuse, et nette et lisse, Et glisse Tranquillement sur le chemin des eaux. Cloisons rouges et porte verte, Et frais et blancs rideaux Aux fenêtres ouvertes. Et sur le pont, une cage d’oiseau Et deux baquets et un tonneau […]

via Le Chaland — moi toi simplement

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s