La pie saoule, Henri Vincenot

Les livres que je lis

Délaissons le volet strictement bourguignon de l’oeuvre d’Henri Vincenot pour nous intéressant à ses écrits consacrés au monde du rail. Henri Vincenot fut en effet pendant vingt ans journaliste à la vie du rail, la publication de référence pour les amoureux des trains et du rail. Et c’est un monde qui passionnait Henri Vincenot au point qu’il y consacre plusieurs romans regroupés par les éditions Omnibus au sein d’un recueil spécifique. J’ai tout simplement commencé par le premier de ces romans : La pie saoule.

L’action se passe en 1850 alors que la France est en train de se doter d’un réseau de voies ferrées. Lazare Denizot est une jeune maréchal-ferrant qu’attire le monde des trains et des cheminots. Il quitte son village bourguignon pour se faire embaucher à la construction de la ligne Paris-Lyon qui passe par Dijon. Ce faisant il quitte aussi Céline, sa « bonne amie », à qui…

View original post 214 mots de plus

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s