Mon chien stupide, John Fante

Les livres que je lis

C’est par hasard que j’ai entendu parler de John Fante. Auteur américain né dans les années 30, il est considéré comme un précurseur d’auteur comme Bukowski ou Salinger. Mon chien Stupide a été publié à titre posthume en 1987.

Henry Molise est un écrivain et scénariste californien. Sa carrière d’écrivain est au point mort et il peine à trouver du travail comme scénariste. Le prétexte à ce récit à la première personne est l’arrivée d’un chien errant sur le terrain familial. Lourdaud et un brin obsédé, ce chien se voit attribuer le nom de Stupide. Il surgit dans la famille alors que Henry rêve de quitter sa famille pour aller vivre à Rome. Sa femme ne le supporte plus et ses quatre enfants l’irritent presque tous.

La subtilité du propos de Mon chien Stupide contraste avec le ton volontiers provocateur du narrateur et ce chien pataud. Alors que le narrateur apparaît…

View original post 146 mots de plus

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s