Et la lumière fut — Isabelle Nicolas Maignan

Certains matins, la lumière se fait joueuse, ensorceleuse lorsqu’elle se faufile entre les branches des arbres. Cette magie là est aussi éblouissante qu’elle est éphémère, elle s’éteint comme un feu de paille. Ce qui me fait parfois trouver les jours sans elle, plats et mornes, fades et tristes. … alors elle excite mon imagination et […]

via Et la lumière fut — Isabelle Nicolas Maignan

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s