Double meurtre à Rouen … Patrick Morel — Les patchoulivres de vérone

« Quand partent ceux qui gênent, ça fait de l’oxygène. » vieux proverbe russe !!! Un début de polar qui met tout de suite dans l’ambiance !! Deux énigmes … deux enquêtes !! Du rythme !! Des rebondissements !! Le meurtre d’un écrivain … une plongée dans un monde étrange … le monde de l’écriture et de […]

via Double meurtre à Rouen … Patrick Morel — Les patchoulivres de vérone

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s