Une larme puis un soupir…. — Jeune fille perdue sans collier

Quand dans la journée, le silence et l’indifférence se succédaient à l’envie de mourir et de n’être plus qu’un rien. Quand dans la journée, le mépris et la haine étaient tour à tour jeté par ses yeux noirs . Quand dans la journée, seul sa présence me réchauffait le coeur, car son corps ne m’envoyait […]

via Une larme puis un soupir…. — Jeune fille perdue sans collier

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s